Accueil‎ > ‎

Siem Reap, la porte d'Angkor

publié le 1 févr. 2012 à 19:46 par Philippe Rondas   [ mis à jour : 2 févr. 2012 à 01:17 ]
Après Phnom Penh, nous mettons le cap sur  l’incontournable site du Cambodge : Angkor Vat.

Le trajet en bus (8 heures)  depuis Phnom Penh nous a donné l’occasion d’apprécier un aspect méconnu de la culture khmère : les clips vidéos  de karaoké, passés en boucle et avec le volume à fond. Toutes les chansons semblent avoir le même thème : un couple d’amants se dispute, le jeune homme part et laisse la jeune fille désespérée, au bord de l’eau, pleurant son malheur. Le clip est ponctué de flash back, montrant le temps ou les amoureux étaient heureux et se promenaient, au bord de l’eau. Parfois, on constate des variantes : c’est le jeune homme qui pleure, seul, au bord de l’eau. Dans les versions les plus gaies, le couple finit par se réconcilier, au bord de l’eau.
C’est donc avec les oreilles explosées et un certain mal de mer que nous arrivons enfin à Siem Reap, la ville voisine d’Angkor. On y retrouve, au bord de l’eau, un couple de jeunes Suisses avec qui on avait sympathisés en quittant le Laos. Cette journée de transit éprouvante s’est donc terminée par une bonne bouffe à quatre. Caroline et Tristan sont eux aussi en train de voyager autour du monde (leur blog). C’est très agréable de papoter avec un couple qui vit un peu les mêmes choses que nous.
Nous sommes restés 5 nuits près d’Angkor, de quoi explorer toutes les merveilles de la région, Angkor Vat étant loin d’être  le seul temple intéressant à visiter. Comme je ne veux pas vous souler en les passant tous en revue, voici mes 3 préférés:

Angkor Vat
A tout seigneur, tout honneur, commençons par le Roi des temples.


Edifié aux alentours de 1100, Angkor Vat reste l’édifice religieux le plus grand du monde. Entouré d’une douve gigantesque, le temple fut d’abord un sanctuaire hindouiste dédié à Shiva avant d’être récupéré par les bouddhistes, pour lesquels il reste un important lieu de culte.

On s’est levé dès potron-minet pour admirer le lever de soleil sur Angkor, spectacle fort joli, même si la présence de nuages a un peu gâché la fête. Ça ne se voit pas nécessairement sur les photos, mais il faut préciser qu’il y a foule. Chaque jour, des milliers de touristes écument Angkor et les autres temples de la région. Le jeu consiste à essayer d’organiser son trajet dans le circuit des temples pour ne jamais être en même temps que la majorité des autres visiteurs.

Le Bayon

Situé au cœur d’Angkor Thom, une ancienne cité voisine d’Angkor Vat, le Bayon est un temple très impressionnant, comptant plus de deux cents sculptures de visages. On se sent donc continuellement observé en progressant à travers cet édifice un peu étrange.



Ta Phrom
Pour beaucoup de visiteurs, c’est le temple le plus fascinant. Ta Phrom est envahi par la végétation.
Des arbres démesurés déploient leurs racines partout dans l’édifice, ce qui lui donne un aspect mystérieux qui a déjà séduit Hollywood. Le temple a notamment servi de lieux de tournage pour un épisode de « Tomb Raider ».


Notre séjour à Siem Reap nous a permis de découvrir un autre aspect étonnant des traditions cambodgiennes. Apparemment, lors d'un décès, la coutume veut qu'on passe de la musique, à fond, pendant 3 jours et 3 nuits, avec une petite interruption entre 23h et 4h du matin. La maison voisine de notre guesthouse a été frappée par un deuil durant notre séjour. Avec tout le respect qu'on a - sérieusement - pour le malheur des gens, j'avoue qu'entre les escapades dans les temples en journées et les nuits rythmées par la musique funéraire (essentiellement composée de mélodies jouées au xylophone), notre séjour n'a pas été dès plus reposant.
Comments