Accueil‎ > ‎

KUTA

publié le 7 oct. 2011 à 08:12 par magali lognoul
Nous voici arrivés à notre dernière étape balinaise. Kuta, célèbre pour ses plages, ses touristes, ses bars et ses dérives mais aussi pour les fameux attentats qui ont tué 202 personnes le 12 octobre 2002.

Ma première impression en arrivant à Kuta "j'aime pas", trop de monde, trop de bruit, plein de magasins de camelote... bref la Costa Brava en plus chaud. On nous avait pourtant déconseillé Kuta mais voilà on y est venu avec un objectif : un premier cours de surf pour Radar : les vagues y sont puissantes mais régulières et idéales pour un débutant. Objectif atteint, mon amoureux est un surfeur, la preuve en image

Mais alors contrairement aux dires de l'instructeur, le surf c'est super dur et physique. Même couchée sur ma serviette sur la plage j'ai pu le constater.

Après ça Kuta m'était déjà plus sympathique. Le coucher de soleil sur la plage un cocktail à la main (pas si cher, ça a du bon la concurrence), un autre beau moment touristique mais finalement on aime ça aussi les trucs de touristes :)

Petite balade à Seminyak, sa voisine chic suivie de la visite d'un temple à quelques kilomètres de Kuta. Ce temple perché sur une falaise renferme de nombreux singes mais contrairement à ceux d'Ubud ceux-ci ne sont pas très sympathiques : un énorme macaque m'a sauté sur la tête et m'a chipé mes précieuses lunettes de soleil. Un Balinais qui se trouvait comme par hasard juste à côté a proposé son aide contre finance. C'est ainsi que j'ai pu récupérer mes lunettes contre un biscuit.
D'autres singes se sont montrés menaçant dont un qui s'amusait à tirer la langue à Philippe.

Nous avons terminé notre séjour à Kuta par quelques verres dans des bars, une ambiance sympa si ce n'est les dealers qui vous proposent leur marchandise sur le trottoir, franchement déplaisant...

Juste avant de quitter Kuta pour l'aéroport nous avons pu entrer dans le monument commémorant les attentats. Que dire sinon que j'ai ressenti une profonde émotion dans ce lieu en lisant le nom des victimes : des jeunes venus faire la fête, des touristes pour la plupart comme nous. Il y avait un bouquet de fleur avec la photo de 2 petites filles avec un message pour l'une des victimes...

C'est un  lieu qui reste marqué par la tragédie. Alors en mémoire de toutes ces personnes, je dis "j'aime Kuta".

C'est vrai que ce n'est qu'une toute petite facette de Bali et que ce serait dommage de passer à côté de tout le reste mais c'est endroit dédié à la fête et au tourisme et nous on aime ça :)


Comments