Accueil‎ > ‎

Bodhgaya

publié le 20 oct. 2011 à 23:41 par Philippe Rondas   [ mis à jour : 20 oct. 2011 à 23:41 ]
L’arbre de la sagesse.

Il y a 2500 ans, le Bouddha atteignit l’éveil au pied d’un arbre, dans le nord de l’Inde. Cet endroit appelé Bodhgaya est un lieu de pèlerinage pour les bouddhistes du monde entier. On peut encore y voir l’arbre sacré, ou plutôt l’arbre venant d’une bouture d’une bouture de l’arbre sacré.

Bodhgaya fut une étape fort paisible dans notre périple indien. Maga eu la bonne idée de choisir le « Root institue for Wisdom » pour y dormir. Il s’agit d’un centre semi-monastique ouvert à tous, bouddhiste ou non.

L’aspect le plus flagrant du côté « monastique » du Centre est la salle des repas, ou le silence est demandé. Ça donne une ambiance contemplative que ne renierait pas un couvent de nonnes. Au début, ça surprend un peu. On y croise aussi des « apprentis-moines » qui, eux, ne pipent carrément pas un mot de toute la journée.

De belles rencontres.

C’est dans cette ambiance tout de même un peu austère que nous avons fait de très belles rencontres. Le Root institute accueille en effet plusieurs volontaires. Anne, par exemple, est une infirmière tout fraichement retraitée.  Au lieu de se la couler douce à Tahiti, où elle habite, elle a choisis de passer 6 mois à Bodhgaya pour y soigner les pauvres dans la clinique gratuite de l’institut.


Anne et Magali, sous l arbre de la sagesse.

Nous avons été fortement impressionnés  par cette femme qui réside dans un paradis terrestre et qui sort de ce confort pour affronter la misère indienne.

Autre rencontre touchante : les « Tara children ». Il s’agit d'orphelins et d'enfants séropositifs, receuilli par le Root Institute.

Difficile de rester insensibles devant les sourires de ces gosses, jouant au cerceau dans la cour de l’institut.


Comments